Les Nuits Blanches

de Fédor Dostoïevskidu 16 mai au 17 juin 2012 au festival de Caves

Les Nuits Blanchesmise en scène | damien houssier
avec | maxime kerzanet et léopoldine hummel

Vous me plaignez, Nastenka ! vous me plaignez, tout simplement, ma bonne et douce amie ! Bah, ce qui est perdu est perdu - ce qui est dit est dit ! N'est-ce pas ? Voilà, maintenant, vous savez tout. Voilà, c'est le point de non-retour. Mais tant mieux ! Maintenant, tout est pour le mieux ; seulement, écoutez-moi encore. Quand vous étiez assise là, que vous pleuriez, je me disais (oh, laissez-moi vous dire ce que je me disais), je me disais que (mais cela n'est pas possible, à l'évidence, Nastenka), je me disais que vous... je me disais que, d'une façon ou d'une autre, enfin... d'une façon tout à fait détournée, que vous ne l'aimiez plus. Alors - c'est une chose que je me disais et hier et avant-hier, Nastenka-, alors, j'aurais fait en sorte, oui, absolument, j'aurais fait en sorte que vous vous mettiez à m'aimer ; vous aviez bien dit, oui, vous aviez dit vous-même, Nastenka, que, déjà, vous étiez presque en train de m'aimer. Eh bien, que puis-je dire de plus ? Voilà presque tout ce que je voulais dire ; il ne me reste à dire que ce qui serait arrivé si vous m'aviez aimé, c'est seulement cela, rien d'autre !